Colosse aux pieds d'argile

La génèse

Cette association est née de l’histoire personnelle de ce colosse aux pieds d’argile, Sébastien Boueilh, ancien rugbyman et  fondateur de l’association. Dans les années 90, entre ses 12 et 16 ans, Sébastien a été victime d’un pédophile.

En 2013, après 18 ans de silence, 4 ans de procédure et 3 jours de procès, le verdict tombe : 10 ans FERME POUR SON AGRESSEUR. Tout vient à point à qui sait attendre …

Lors de ce procès, l’avocat de Sébastien a utilisé le terme Colosse aux pieds d’argile pour décrire son vécu.  Ce terme symbolise une puissance qui paraît invulnérable édifiée sur une base fragile.

Ancien rugbyman, Sébastien à décider, à la suite de son procès, de prévenir les risques de pédophilie dans le milieu sportif. Témoins de situations malveillantes dans ce milieu, il s’est fixé comme objectif de prévenir et de sensibiliser tous les acteurs du monde sportifs aux risques pédophiles.

« Colosse aux pieds d’argile » venait de naître dans mon esprits…

L’Association Colosse aux pieds d’Argile voit le jour pour protéger et défendre tous les acteurs du monde sportifs (enfants, éducateurs, dirigeants, bénévoles, parents, etc…)

Aujourd’hui, cette lutte contre les risques de pédophilie dépasse les frontières du monde sportif et s’étend dans tous les domaines où l’enfant est présent.

« Colosse aux pieds d’argile » a pour mission la prévention et la sensibilisation aux risques pédophiles notamment en milieux sportifs. Elle a pour objectifs l’accompagnement, l’aide aux victimes et la formation des professionnels encadrant les enfants.

Dans nos actions, nous faisons la protection de l’enfance mais aussi de tous les acteurs professionnels ou bénévoles encadrant les enfants. Nous les aidons à identifier et accompagner une victime mais surtout à ne pas se mettre dans des situations qui pourraient être mal-interprétées.

Retrouvez le site web de "Colosse aux pieds d'argile"

baseline